La course n’est pas juste une activité associée à une notion de liberté, d’indépendance. Il est important de prendre soin de son corps, et tout activté physique solicitant des muscles doit être précédé d’un entrainement. En termes d’efficacité immédiate et de longévité pour la course à pied, le trail ou toute autre discipline sportive

  • Un échauffement cardio-ventilatoire progressif va permettre d’aborder la course à pied en limitant le sentiment d’asphixie. Quelques conseils : Partez doucement pour 10 à 20 minutes d’échauffement. Vous allez trouver votre propre rythme respiratoire naturel. Pensez à respirer par la bouche sans forcer l’expiration, ni l’inspiration. Vous devez vous sentir à l’aise dès le début et laisser la respiration se caler à votre allure.
  • Un échauffement musculaire est également indispensable toujours en démarrant très lentement la course à pied afin de « réveiller » les différents groupes musculaires sollicités.

La course à pied est une activité qui met en jeu et de manière complexe une séquence de mouvement inscrite dans notre cerveau un peu comme un programme informatique. C’est pourquoi il convient de mettre en place de bonne bases pour que le corps ne souffre pas.

Voici une séquence d’entrainement qu’il est possible et intéressant d’effectuer avant le run :

  • Footing progressif (de 20 à 30 minutes).
  • Talon-fesses avec retour trot (3 séries de 30 répétitions). L’objectif est de rester aligné en suivant une ligne fixe. 😉
  • Foulées tractées avec retour trot (3 séries de 30 répétitions). Pas de contact avec le talon, rester aligné et griffer avec le sol.
  • Montées de genoux avec retour trot ( 3 séries de 30 répétitions). Pas de contact avec le talon, rester aligné, pied armé.
  • Etirements balistiques faciaux (10 à 20 répétitions par jambe).
  • Accélérations progressives (2 à 3 répétitions).

En consacrant quelques minutes à un échauffement spécifique vous optimiserez l’ensemble de votre séance tout en diminuant de façon drastique les blessures les plus courantes liées à la course à pied : tendinites, bursites , périostite, entorse, contracture, déchirure…

 

Posted by | View Post | View Group