Le docteur Gonzague de Larocque donne ainsi l’alerte sur la perception erronée des femmes sur les effets physio-pharmacologiques de l’alcool et sur ses dangers. Il précise que ce phénomène de croyance positive, qui touche notamment les populations fragilisées

Posted by | View Post | View Group