1

Lancement d'une navette spatiale

Malgré le fait que les navettes spatiales américaines ne soient plus en fonction, elles fascinent toujours. Pour lancer une navette spatiale, il faut précédemment suivre une procédure qui débute à t=-43 (43 heures avant le lancement). Plusieurs préparatifs sont nécessaires afin de mettre en orbite ce gigantesque engin de près de 2000 tonnes! En fait, lors du décollage, c’est une poussée de près de 3000 tonnes qui est fournie par les différents propulseurs.

Fait intéressant sur atterrissage: la navette doit amorcer son retour dans l’atmosphère en gardant un angle compris entre 37 et 43 degrés. Un angle trop petit pourrait amener la navette à faire un ricochet et donc elle ne pourrait pas revenir sur Terre. En comparaison, une angle trop grand ferait que le bouclier thermique ne résisterait pas.

thomas

Un commentaire

  1. Fascinant! J’ai eu le privilège de visiter le centre de contrôle, une navette et d’assister à son lancement. C’est une expérience inoubliable! J’aime bien l’animation maintenant sur Le Petit érudit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *