La couche d’ozone est comme son nom l’indique une zone composée d’ozone. Donc présenter la composition de la couche d’ozone revient à présenter celle de l’ozone?

En effet l’ozone est un gaz constitué de 3 atomes d’oxygène. Il faut savoir que c’est un gaz très minoritaire dans l’atmosphère : Environ 6 à 8 molécules d’ozone au maximum sur 1 million de molécules d’air. Ce qui est vraiment minime. Dans la stratosphère, ce gaz forme une couche autour de 20 km d’altitude, que l’on appelle la couche d’ozone. Cependant il convient de faire une petite distinction entre  l’ozone présent dans la stratosphère, qui forme la couche d’ozone, et l’ozone au niveau du sol, représentant une pollution nocive pour l’homme induite par les activités humaines.

L’ozone est produit à partir du dioxygène, composé de deux atomes d’oxygène(O2). Aux altitudes supérieures à 30 km, le rayonnement solaire possède encore une énergie suffisante pour casser une partie des molécules de dioxygène et libérer les atomes. Un atome d’oxygène tendant à ne pas rester seul pour des raisons de stabilité, doit se recombiner à un autre élément ; il interagit donc avec une autre molécule de dioxygène (O2) présente pour former une nouvelle molécule, composée de trois atomes d’oxygène : l’ozone (O3).

O2 + rayonnement solaire → O + O et O + O2 → O3

Cette réaction chimique est la seule qui, dans la stratosphère, produit de l’ozone. Mais puisque tout l’oxygène n’est pas transformé en ozone dans ce processus, il existe donc un facteur limitant sa concentration. Primitivement, une certaine quantité d’ozone est apparue, il y a plus de 2 milliards d’années, lorsque l’oxygène est devenu permanent avec une concentration de l’ordre du pourcent. La concentration observée aujourd’hui résulte d’un équilibre entre la production d’ozone par le rayonnement solaire, et certains processus de destruction : tout l’ozone produit en « trop plein du réservoir » est détruit. C’est ce que l’on appelle un équilibre dynamique.

La couche d’ozone filtre les rayons UV-B solaires (rayonnement solaire compris entre 280 et 320 nm), qui sont les plus dangereux. Les UV-A (320-400 nm) sont peu absorbés par la couche d’ozone.

La couche d’ozone a un rôle primordial, car elle absorbe les rayons ultraviolets, essentiellement les rayons UV-B nocifs à toute forme de vie animale et végétale. En empêchant les rayons UV d’atteindre le sol, l’ozone protège ainsi tous les êtres vivants présents à la surface de la Terre.

Posted by | View Post | View Group