2

Comment a fait le premier traducteur pour savoir ce que les étrangers voulaient dire ?

Pour répondre à cette question on peut se tourner vers la plasticité cérébrale naturelle. On peut comparer l’apprentissage d’une nouvelle langue à l’apprentissage que fait un bébé qui n’a jamais parlé. Il procède par imitation et peu à peu les concepts se mettent en place dans son cerveau. De plus, lors d’une rencontre avec des étrangers, le gestes sont d’une grande utilité pour communiquer puisqu’ils sont généralement universels.

thomas

2 commentaires

  1. J’ai déjà entendu dire que les nouveaux nés auquel on ne parlait pas mourraient…..Est-ce vrai??

    • Lorsqu’on dit cela, c’est que plusieurs expériences ont tenté de savoir si un humain pouvait vivre sans parler. En effet, dans certaines expériences datant de la fin du Moyen-Âge des bébés auxquels on ne parlait pas mourrait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *