Pour répondre à cette question on peut se tourner vers la plasticité cérébrale naturelle. On peut comparer l’apprentissage d’une nouvelle langue à l’apprentissage que fait un bébé qui n’a jamais parlé. Il procède par imitation et peu à peu les concepts se mettent en place dans son cerveau. De plus, lors d’une rencontre avec des étrangers, le gestes sont d’une grande utilité pour communiquer puisqu’ils sont généralement universels.

Posted by | View Post | View Group