Cette expression nous vient d’une fausse croyance. Depuis l’Antiquité, la grande majorité de la population croyait à tort que le coeur était le siège de l’intelligence, de la mémoire et des sensations. Les avancées scientifiques n’ont démenti cette croyance que durant la Renaissance!

Posted by | View Post | View Group