cerveau

La technologie a non seulement changé certains de nos comportement, mais aussi la manière dont notre cerveau fonctionne. Voici en effet 7 manières dans cette influence s’exerce.

1. On rêve en couleur
La télévision exerce un tel effet sur notre cerveau que mêmes nos rêves sont affectés. En fait, depuis qu’on a la télévision en couleur, la majorité de nos rêves le sont aussi. En comparaison, les gens âges de plus de 55 ans qui ont grandi avec la télévision noir et blanc rêveraient plus souvent en noir en blanc. (Source: http://psycnet.apa.org/psycinfo/2011-10976-001/)

2. La peur de manquer quelque chose (« fear of missing out »)
La connexion constante avec le monde via Internet engendre depuis quelques années le syndrome « fear of missing out ». Ce dernier est caractérisé par une anxiété, une irritabilité et le sentiment d’être inadéquat lorsqu’on sur promène sur les réseaux sociaux. En étant constamment connecté, on ne cesse de se comparer avec tous ce qu’on voit et c’est un peu ce qui est à la base du problème. Ajoutons à cela qu’on peut avoir le sentiment tout simple de « manquer quelque chose » si on ne regarde pas ses courriels à toutes les 15 minutes par exemple.

3. Syndrome de la vibration/sonnerie fantôme
Une étude conduite en 2012 révèle que plus de 89% des étudiants ayant un téléphone rapportent avoir déjà senti leur téléphone vibrer alors que celui-ci n’ait pas vibré. De la même manière certaines personnes rapportent qu’ils ont parfois l’impression d’entendre la sonnerie de leur téléphone cellulaire alors que celui-ci ne sonne pas.

4. On dort plus mal et on dort moins
Au lieu d’aller se coucher et dormir, une grande majorité des gens consultent maintenant leur téléphone, leur tablette ou leur portable dans leur lit. La lumière émise par les écrans perturberait notre corps en agissant sur les mécanismes déclenchant et régulant le sommeil. Par ailleurs, en consultant les réseaux sociaux ou en jouant à des jeux dans le lit, on garderait notre activité cérébrale à un niveau supérieur à ce qu’elle devrait être avant le sommeil.

5. On a moins de mémoire et on est attentif moins longtemps
De manière générale, les personnes qui utilisent souvent des appareils électroniques ont une moins grande mémoire et une capacité d’attention plus faible. En effet, en se fiant toujours à des outils tels que le GPS ou en se fiant à Google pour trouver une information, on ne pratique plus autant la mémoire et l’attention.

6. De meilleurs capacités visuo-spatiales
Les jeux électroniques ont un effet bénéfique sur notre cerveau. En effet, ceux-ci développent grandement l’intelligence visuo-spatiale. Les environnements virtuelles contribueraient à cela alors que le joueur doit mémoriser des chemins ou des routes. De la même manière, des jeux tels que Candy Crush pratiqueraient notre capacité à repérer les objets.

7. On est plus impulsif
Internet a apporté ce qu’on désigne par le « plaisir instantané ». La chaîne est simple: on recherche une information, on la trouve, on a du plaisir. Au niveau cérébrale cela se traduit par une libération de dopamine. À la longue, on devient plus impulsif et on s’habitue à avoir ce qu’on veut rapidement et sans délais. En résumé, on devient un peu « drogué » à Internet.